Frédéric Gillet Plastic in high altitude lakes

Featured Video Play Icon

Dauphiné Released Article – 24 June 2019 – Antoine CHANDELLIER We knew that the oceans were contaminated by plastic and micro-debris that poison marine organisms, now researchers are looking into the presence of this pollution in an environment that is far removed from the sources of emissions : altitude lakes. La semaine dernière, celui de la Muzelle (Isère), à Venosc, dans le Parc national des Écrins, a fait l’objet des investigations du programme Plastilac. Début juillet, ce sera au tour de celui d’Anterne, à Passy, dans la chaîne des Fiz (Haute-Savoie), autre site isolé du réseauLacs sentinelles”. Les recherches portent sur la présence de micro-plastiques. Une première en eaux douces dont le but sera de déterminer l’intensité du transfert atmosphérique de ces polluants physiques vers les zones d’altitude, et de quantifier le stock présent dans les milieux aquatiques. Le projet Plastilac est porté par l’association Aqualti, qui a mené des recherches similaires en Arctique. Par Antoine CHANDELLIER – 24 June 2019 à 07:45 | mis à jour le 24 June 2019